Tendance 2013: le paiement plastique va être dépassé

Les smartphones sont en train de remplacer les cartes de crédit de la même façon que la plastique a surclassé le cash. Google a ouvert le bal avec le Google Wallet (littéralement le porte monnaie Google). Maintenant d’autres acteurs majeurs entrent dans le jeu aux USA tels que AT&T, Verizon Wireless et T-Mobile, par exemple, qui collaborent sur une porte monnaie mobile appelé Isis.

Mais les plus grands bouleversements jusqu’à présent sont venus sans surprise des entrepreneurs. Square, une start-up lancée en 2009 par le fondateur de Twitter Jack Dorsey, offre un traitement simplifié de carte de crédit via un lecteur de cartes pour appareils mobiles. Les marchands peuvent utiliser Square pour lire la piste magnétique d’une carte sur un smartphone ou une tablette au lieu d’un terminal de carte de crédit traditionnel ; les clients peuvent l’utiliser pour payer par smartphone, “à la Google Wallet”. Et la structure tarifaire simple de Square, 275$ par mois avec 0% de frais sur les premiers 250000$, ou 2.75% par paiement, a prouvé être une alternative bienvenue aux modèles traditionnels qui facturent jusqu’à 5% de l’achat, plus des frais additionnels.

square

Dwolla, un réseau de paiement numérique online et mobile basé à Des Moines, va plus loin, en se passant totalement les cartes de crédits. Idée originale de Ben Milne, Dwolla permet à ses usagers de transférer directement des fonds entre comptes en banque, d’un ordinateur ou d’un smartphone, pour un taux fixe de 0.25$ par paiement, sans aucun frais pour les transactions de moins de 10$. La fonction MassPay de la société, quant à elle, permet aux utilisateurs d’envoyer des fonds jusqu’à 2000 personnes simultanément, et a des implications stupéfiantes pour les entreprises disposant d’une masse salariale. En avril 2012, Dwolla servait 15000 marchants et procédait à plus de 1 million de dollars de transaction chaque jour.

Dwolla

En 2013, e-commerce signifiera de plus en plus m-commerce, et l’optimisation des paiements mobiles sera la clé pour toute entreprise vendant en ligne. Les achats réalisés par des appareils mobiles aux USA devraient totaliser 11.6 milliards de dollars en 2012, presque le double du montant réalisé en 2011, et devraient atteindre les 31 Milliards de dollar en 2015, selon les prévisions de l’organisme indépendant eMarketer. Environ 34 pourcent des personnes interrogées par l’institut de recherche IDC Financial Insight en 2012 ont rapporté faire des achats mobile contre à peine 19% en 2011. C’est impressionnant, spécialement quand on considère le nombre d’acheteurs potentiels qui ont cherché puis rechigné parce que le processus pour faire des achats était tout simplement trop lourd. (Avez-vous déjà tenté de taper votre numéro de carte de crédit sur un écran de 2 par 3 pouces ?)

OneTap Payment

La start-up basée à Chicago Braintree a vue une opportunité dans l’élimination des paniers électroniques abandonnés. Elle offre une plate-forme simple qui permet les achats des sites mobiles et fournis aux clients un système de paiement online et mobile, incluant les devises étrangères, pour 2.9 % du prix de l’achat plus .30$ par transaction, avec aucun frais mensuel ni minimum d’achat requis.

Alors que les consommateurs utilisent leurs smartphones pour leur shopping, les appareils vont devenir un conduit privilégié pour les coupons ciblés, récompenses et autres offres spéciales. Belly réalise des programmes de fidélité online et les considère comme la version électronique des cartes de fidèlités classiques. Les marchands suivent l’achat à travers un iPad ; les consommateurs eux utilisent une application pour smartphone. Déjà, des sociétés se montrent créatives avec les récompenses : une sandwicherie va nommer ses sandwiches en fonction de ses acheteurs les plus fidèles ; une épicerie laisse les clients loyaux couper la file. Résultat : le secteur ennuyeux du traitement des paiements est en train de devenir sexy. Et c’est une bonne nouvelle pour le business également.

Si vous voulez en savoir plus sur les nouvelles tendances de travail en France ou en Europe cliquez sur centre d’affaires Montpellier

Traduit de l’anglais par eEntreprise.

www.centres.pro
04.99.13.63.36

Nos articles récents

Un service tout en un pour les entrepreneurs

Un service tout en un pour les entrepreneurs

Grâce à une expertise acquise dans différents métiers, le Centre d’Affaires Espace Entreprise de Montpellier vous propose une large gamme de services et de solutions pour répondre au mieux aux besoins des entrepreneurs en matière de bureaux, salles, domiciliation,...

L’importance du réseautage dans l’entrepreneuriat

L’importance du réseautage dans l’entrepreneuriat

Plus communément appelé networking, le réseautage est essentiel dans le développement d’une activité. Il permet à l’entrepreneur de créer des relations professionnelles, qui pourront devenir par la suite des relations commerciales. Qu’est-ce que le...

Les 5 Tendances des centres d’affaires et des espaces de coworking

Les 5 Tendances des centres d’affaires et des espaces de coworking

Les centres d'affaires qui proposent différents types d'espaces de bureaux à louer avec des options flexibles ont été les plus durement touchés par la pandémie et la fuite des espaces de bureaux qui en a résulté. Cependant, de nombreuses entreprises reviennent à...

RSE : Espace Entreprise s’engage

RSE : Espace Entreprise s’engage

Espace Entreprise, est une société constituée de deux centres d’affaires, le premier situé à Garosud, et le deuxième à Millénaire. Ces deux quartiers, sont parmi les plus stratégiques et économiquement attractif de la ville de Montpellier. Avec une surface dépassant...